Occurrence

Huit français actifs sur dix se sentent « engagés » dans leur vie professionnelle

TwitterFacebookPinterestLinkedIn
25 septembre 2016

C’est ce que révèle l’étude « Les Français actifs et l’engagement dans le milieu professionnel » réalisée par Publicis Consultants et Occurrence.

Cliquez ici pour télécharger l’étude.

 

« La notion d’engagement n’a jamais été aussi présente qu’aujourd’hui dans notre société, et dans des domaines aussi variés que la citoyenneté, la sécurité nationale ou la consommation de produits et services. A un moment où la question du travail a été largement questionnée, souvent de façon passionnée jusque dans la rue, il nous a semblé intéressant de mieux cerner la nature de l’engagement des Français vis-à-vis de leur entreprise » souligne Thierry Herrant, en charge du pôle Image et contenus chez Publicis Consultants.

 

Les réponses des Français sur leur engagement au travail sont riches d’enseignements, en témoignent l’étude sur l’engagement des salariés envers l’entreprise :

 

1 – Des Français très impliqués dans leur travail mais à une condition le respect de l’équilibre vie privée/professionnelle.

 

2 – Trois profils de l’engagement professionnel émergent fortement : les jeunes cadres « connectés » prêts à s’investir fortement pour leur entreprise, des femmes de 35 et +  davantage tournées vers les valeurs humaines de l’entreprise, les employés/ouvriers très en retrait en matière d’engagement mais en attente de reconnaissance.

 

3 – Dans une société où la défiance est en constante progression, l’étude pointe une confiance dans l’avenir de leur entreprise et un engagement personnel dans la réussite de celle-ci, pour huit répondants sur dix.

 

4 – Une proportion importante des salariés français prête à s’engager au-delà de ce qui est attendu d’eux et à en faire bien plus que ce qu’on leur demande.

 

5 – Rémunération attractive, perspective d’évolution professionnelle, qualité de vie au travail, management bienveillant, les quatre principaux leviers pour susciter l’engagement au travail.

 

« En conclusion, nous avons été assez surpris de constater des scores d’engagement supérieurs à 10 points à ceux de nos standards qui sont issus des grandes entreprises en France. Cela est très positif quant à la dynamique économique à l’échelle des territoires et des PME/PMI et autres artisans et indépendants. Et cela souligne, en creux, l’impérieuse nécessité pour les grandes entreprises de ne pas décrocher plus encore en matière de confiance, avec l’enjeu clé de « réenchanter » et nourrir les relations sociales en leur sein. » précise Pierre Chavonnet, directeur du pôle Marques et transformation d’Occurrence.


Nous sommes engagés :